25 Mar
  • Par SEVE Emploi
  • 771 Vues
  • 0 Commentairets

Quand une encadrante technique change son regard, sa pratique et révèle ses atouts

Après 9 jours de formations SEVE, l’équipe des permanents de l’Université Populaire Ventoux ont énormément évolué dans leurs organisations, leurs pratiques, leurs actions en interne et vers l’externe.

C’est Catherine, Encadrante Technique qui bluffe la formatrice. Au début du programme, acter que tout le monde est employable n’était pas vraiment envisagé et mis en œuvre. Le plus important c’était la production, et livrer les chantiers en temps et en heure était la seule priorité absolue. Aujourd’hui « on est tous médiateurs », les encadrants techniques sont dans l’action retour à l’emploi ! Elle nous raconte sa dernière expérience de médiation active :

Pour l’équipe de direction, l’objectif commun est clair « on travaille pour eux et avec eux sur le retour à l’emploi ». Cet objectif a été co-constuit avec les permanents, il est maintenu mis en lumière par une cartographie dynamique et cohérente avec ce qui est vécu sur le terrain (« il va encore évoluer car le changement est permanent) :

 

« Avoir le retour de nos salariés, ça nous motive à aller encore plus loin » parole d’encadrant !

Aujourd’hui l’équipe se confronte à un besoin en recrutement encore plus fort, car les entrées et les sorties en permanence ça rend la production plus compliquée. Ils vont prochainement accueillir une CIP dédiée au recrutement pour travailler en étroite collaboration avec les prescripteurs, qui sont bien plus nombreux avec l’arrivée de la plateforme de l’inclusion. Tout le monde est employable, pour autant les prescripteurs ont-ils conscience qu’être prêt à l’emploi peut arriver finalement plus vite si on propose des opportunités aux personnes accompagnées ?  Comment la SIAE va-t-elle  travailler avec ces prescripteurs pour redynamiser le recrutement ? Plusieurs pistes sont en réflexions, mais comme l’action révèle les atouts, on en saura plus rapidement !