15 Sep
  • Par SEVE Emploi
  • 1489 Vues
  • 0 Commentairets

La plateforme Itou se déploie en Occitanie

Entretien avec Mr Merlaud, Directeur des Opérations, Pôle Emploi Occitanie

 

Pouvez-vous me présenter rapidement la plateforme ITOU, et les conditions de déploiement en Occitanie ?

Dans un premier temps il convient de rappeler que la plateforme ITOU s’inscrit dans la continuité du PACTE IAE. Cette plateforme a pour vocation de renforcer la coopération de tous les acteurs de l’IAE sur le territoire. Pour notre région, c’est à compter du 14 septembre de cette année que l’ensemble des SIAE pourront avoir accès à cette plateforme.  Cette ouverture généralisée fait suite à une première ouverture avant l’été qui était limitée aux ETTI, ce qui a permis aux conseillers PE de se familiariser avec l’outil.  Le 14 septembre, toutes les structures IAE pourront créer leur compte, déposer leurs besoins de postes ou missions, consulter les profils qui auront été déposés par les conseillers du Service Public de l’Emploi et tous les autres prescripteurs. C’est une marche importante qui se prépare pour fluidifier le rapprochement entre les besoins et les profils disponibles.

A terme et rapidement nous l’espérons, une seconde fonctionnalité sera disponible sur la plateforme. Il s’agira de pouvoir s’appuyer sur ITOU pour suivre les parcours des candidats (missions réalisées, parcours de formation et d’insertion, périodes d’immersion …).

 

SEVE vient accélérer positivement les parcours et les sorties vers l’emploi durable, ce qui génère un turn-over plus rapide des salariés dans les SIAE. De quelle façon Itou répond à cette problématique ? En quoi permet-elle plus de réactivité pour les SIAE ?

Nous ne pouvons que nous féliciter du rôle joué par SEVE emploi en Occitanie en matière de retour à l’emploi durable. C’est un enjeu collectif et la contribution de chacun des acteurs est appréciable. La mise en visibilité par les acteurs du SPE des profils de candidats vise justement à sécuriser voire anticiper les besoins futurs des SIAE. On peut l’apparenter à une sorte de « vivier » dans lequel, nous l’espérons tous, les SIAE pourront trouver les bons profils pour leurs missions.

Notre rôle à Pôle emploi, en tant qu’acteur du SPE, est bien d’alimenter régulièrement la plateforme de profils de candidats pour faciliter la recherche de candidats pour les SIAE. Pour répondre à cet enjeu collectif tous les conseillers de Pôle emploi seront habilités à déposer les profils sur la plateforme.

Pour autant, les agences PE restent l’interlocuteur des SIAE sur le terrain, à l’écoute des besoins de compétences que peut générer les sorties positives vers l’emploi durable.

 

Quelles opportunités présente la plateforme dans les modalités de coopération Pôle Emploi / SIAE existantes et à venir ?

Je pense qu’il faut déjà souligner la bonne coopération existante avec les près de 380 SIAE présentes en Occitanie. Cette plateforme partagée s’intègre parfaitement dans les travaux menés conjointement entre les acteurs du SPE et les SIAE. Elle ne substitue en rien à toutes les actions très opérationnelles qui sont déjà réalisées. Au contraire, elle va venir outiller les acteurs et leur faciliter la tâche pour la préparation d’opérations particulières (dépôt d’offres d’emploi sur pole-emploi.fr, Job Dating, Opération de promotion des missions proposées par les SIAE, promotion de profils de candidats,…). ​En ce sens, cette plateforme vient faciliter et renforcer les coopérations entre les services Pôle emploi et les SIAE notamment à travers le développement de l’offre de services RH pour les entreprises.

 

Auriez-vous un conseil à donner aux SIAE qui vont s’y inscrire ? Et plus particulièrement aux SIAE intégrées dans SEVE Emploi ? 

Je ne sais pas si ce sont réellement des conseils mais d’ores et déjà nous voyons bien que la réussite de cette plateforme s’appuiera sur la capacité des SIAE à bien formaliser les besoins de compétences ​et les atouts recherchés chez les candidats pour réaliser les missions ​de travail qui seront proposées et de les déposer ​ces offres d’emploi « au bon moment » au regard du besoin de la mission dans le temps. Une mission déposée trop tardivement pourrait obérer la recherche du futur bon candidat. Nous allons apprendre collectivement sur le sujet et Pôle emploi est prêt à s’investir auprès des SIAE pour très vite tirer les enseignements des premières semaines.

 

Comment faire de cette plateforme un outil efficace au service de l’inclusion pour toutes et tous, à savoir candidats, employeurs, prescripteurs et partenaires ?

 

Vous le dites très justement, ITOU est une plateforme, un outil. En aucun cas cette plateforme ne doit altérer les échanges et les coopérations entre tous les acteurs. Bien au contraire, cette plateforme va fluidifier les aspects administratifs de l’Insertion par l’Activité Economique. A nous tous de ré investir ce temps sur la construction de projets qui permettent d’accroitre très rapidement le nombre et la qualité des parcours d’insertion.