24 Juin
  • Par SEVE Emploi
  • 561 Vues
  • 0 Commentairets

Vélo-école, un partenariat réussi !

Début 2021, deux structures du Loiret, les Ateliers LigéteRiens et le Tremplin ont mis en place une action de vélo-école afin de développer la mobilité des salarié.e.s en transition. Un groupe de travail sur la mobilité a été mis en place en lien avec Yoann FOUSSET, chargé des actions d’insertion vers l’emploi au Conseil Départemental du 45. Un diagnostic a été établi auprès des salarié.e.s en transition concerné.e.s permettant de faire ressortir plusieurs besoins dont la construction d’un itinéraire et l’orientation.

Marie-Tiffany Delgado, directrice des Ateliers LigéteRiens, à Tavers, a accueilli au sein de sa structure cette expérimentation de 3 mois, financée par le Conseil Départemental du Loiret et s’appuyant sur les compétences de la Régie de Quartier Respire, en tant que plateforme de mobilité.

Selon cette dernière : « L’enjeu était de mobiliser les salarié.e.s autour de sessions « vélo » identifiées comme prétextes pour aborder les différentes questions de mobilité et de motivation à « bouger », à « évoluer ». Sur une équipe de 12 salarié.e.s, 6 volontaires ont participé, dont deux qui n’avaient jamais pratiqué le vélo ».

Marie-Tiffany Delgado constate également que « Le retour des participants est unanime quant à leur prise d’assurance concernant l’usage de la route. Les apports techniques pour maintenir son cycle en état, les rappels ou découvertes de la signalétique routière et les sorties sur routes fréquentées tout en étant accompagnés ont permis de rendre les participants plus confiants, y compris pour leurs déplacements piétons. Une belle expérience appréciée également par le moniteur cycle de Respire qui a apprécié la dynamique du groupe et leurs motivations. »

Anna, qui faisait pour la première fois du vélo confirme l’apport de cette action : « La dynamique du groupe m’a permis de prendre confiance en moi et de me lancer. Suite aux ateliers,  j’ai acheté un vélo. Même si je ne me sens pas encore complétement à l’aise pour faire de longs trajets seule. J’essaie d’en faire régulièrement et cela me permet aussi de faire cette activité avec mes enfants ».

Cette expérimentation a aussi permis à la structure d’établir de nouveaux partenariats sur son territoire. Aline Martin, chargée de transition professionnelle est satisfaite que « le Conseil Départemental soit d’accord pour financer une seconde session  – qui va bientôt démarrer pour six salarié.e.s en transition. Cette action nous a aussi permis de valoriser et rendre visible  notre travail au quotidien ».

Suite à ce retour d’expérience, le Conseil Départemental du Loiret a décidé de proposer cette action aux SIAE et associations intéressées. L’objectif est aussi de permettre aux personnes au RSA d’y participer. Pour ce faire, les assistantes sociales du territoire organiseront des informations collectives auprès des bénéficiaires. La régie de quartier Respire va désormais proposer de se rendre dans les structures et associations pour déployer le vélo-école et toucher ainsi un public plus important.

Mot clé: