23 Juin
  • Par SEVE Emploi
  • 257 Vues
  • 0 Commentairets

Quand les salarié.e.s prennent la direction… et créent le Cartel de l’Emploi !

L’association Coup de Pouce à Valréas (84) a demandé à leur formatrice SEVE de former les salari.é.e.s en transition à la médiation active. Ainsi elle a organisé un atelier collectif qui s’est tenu sur une matinée. Voici ce qui s’est déroulé :

Lors du tour de table chacun.e devait exprimer dans quel objectif iel est venu dans la SIAE.

Après une présentation rapide du programme, il a été demandé que chacun.e explique parmi les 4 principes SEVE emploi quels sont les plus évidents et ceux pour lesquels iel n’est pas convaincu.e. Les réponses ont été surprenantes car totalement contraire à ce que l’on entend de la part des permanent.e.s des SIAE. Chacun.e a finalement classé du plus évident au moins évident – Tout le monde est employable a fait l’unanimité : c’est le plus évident !

Ensuite on leur a demandé ce qui était apprécié dans l’accompagnement proposé par la SIAE, et ce qu’il pourrait être proposé en plus. Là toutes les actions menées par l’équipe – accompagnement social, accompagnement pro ont été soulignés, la bienveillance de l’équipe.

Une seule proposition est ressortie, mais encore une fois elle a fait l’unanimité. Les salarié.e.s ont largement souhaité rencontrer directement les entreprises, dans les locaux de Coup de Pouce pour réaliser des entretiens. En 15 min le plan d’action a été dressé : les salarié.e.s ont proposé de créer un fichier excel et y indiquer les coordonnées des entreprises qu’ils avaient envie de rencontrer : ils se sont surnommés Cartel de l’Emploi pour l’occasion ! La période a été déterminée et les modalités logistiques ont été proposées.

C’est l’équipe de permanent.e.s qui a été agréablement surprise – et qui a dû intégrer cette demande dans leur calendrier. Cela a finalement eu tendance à guider les ateliers collectifs et rencontres individuelles pour préparer l’évènement.

Alors voilà le job dating a eu lieu, 20 salarié.e.s ont pu rencontrer 4 entreprises ravies de participer. C’est ainsi que 4 perspectives d’embauche ont émergé à plus ou moyens termes et même pour les bénéficiaires RSA accompagnés par la structure.

Au-delà de s’approprier les principes SEVE par les salarié.e.s, cela permet de les engager dans des actions concrètes vers l’emploi, de les rendre acteur et auteur de leur transition professionnelle. Cela favorise sans aucun doute une dynamique collective autour de l’emploi, qui vient soutenir celle impulsée par les permanent.e.s.

A reproduire chez vous sans hésitation et sans modération !

Mot clé: