site seve

Késako ?

Le programme SEVE Emploi

Le programme SEVE Emploi, par le biais d’une formation-action auprès de toute l’équipe de permanents d’une SIAE, doit permettre de :

    • – faciliter le retour à l’emploi de droit commun de leurs salarié.e.s ;
    • – rendre autonomes les salarié.e.s sur le marché du travail de manière durable ;
    • – négocier les profils de poste de droit commun avec les entreprises et accompagner dans l’emploi ;
    • – valider un projet professionnel par la pratique de périodes apprenantes ;
    • – assurer un appui RH aux employeurs sur la phase de recrutement et d’intégration.
A qui s’adresse le programme SEVE Emploi ?

Toutes les SIAE, quel que soit leur réseau d’appartenance, peuvent intégrer le programme SEVE Emploi. SEVE Emploi vise des SIAE n’étant pas déjà pleinement engagées dans des dé-marches de médiation ou ne s’étant pas déjà largement approprié ce type d’outils. La diversité des formes de médiation est recherchée. Territoires retenus, filières d’activité, bassin d’emploi, taille et statut des SIAE seront donc hétérogènes.

IMPORTANT : la structure candidate est libre de sa mobilisation sur le projet SEVE Emploi et ne peut faire l’objet d’une demande d’engagement sous injonction d’un acteur.

10 jours de formation-action auprès de toute l’équipe de la SIAE par un.e formateur.trice dédié.e sur toute la durée de l’action au sein de leur structure

Le principe fondamental de la formation-action SEVE Emploi est de partir du terrain, c’est-à-dire de positionner la formation-action par rapport à ce qui est déjà réalisé au sein de la SIAE, de ce qui manque et des possibilités de leviers. Chaque professionnel.le de la SIAE sera associé.e afin d’identifier les possibilités de réponses aux enjeux de médiation active.

Entre chaque journée de formation sur site (environ une par mois), un travail en intersession entre le.a formateur.trice et la direction viendra consolider les échanges et les actions validées lors des journées sur site.

A ce titre, l’engagement de la SIAE dans cette expérimentation relève d’une décision forte de l’ensemble de la structure : la direction (qui sera présente à chacune des 10 journées de formation), l’équipe de permanent.e.s et le conseil d’administration.
Les SIAE sont autonomes dans leur rôle de médiateur à l’issue des 10 journées de formation-action et disposent donc librement des outils qu’elles ont construits tout au long de l’expérimentation avec l’aide du.de la formateur.trice.

Les stratégies de médiation sont ancrées sur leur territoire : à ce titre, les SIAE associent et impliquent autant que possible les acteurs de l’emploi qui les entourent (service public de l’emploi, entreprises, partenaires associatifs etc.).

Une animation régionale

Dans chaque région, un.e animateur.trice SEVE Emploi est en charge de l’ani-mation locale du dispositif permettant le maillage territorial de l’action et visant la coopération d’acteurs engagés territorialement dans la lutte contre le chômage de longue durée.

L’animateur.trice, en partant des attentes exprimées par les SIAE SEVE a pour objectif de provoquer un changement positif sur son territoire en coopération avec l’ensemble de l’écosystème gravitant autour de SEVE Emploi, notamment avec des représentants d’entreprise, le service public de l’emploi, des partenaires pour l’accompagnement global des salarié.e.s en insertion et tout simplement, les autres SIAE engagées dans SEVE. L’animation territoriale apporte donc des ressources complémentaires à celles de la formation, pour contribuer à la réussite des SIAE retenues.
En retour, il est attendu de la SIAE qu’elle puisse participer, dans la mesure du possible, aux actions engagées par l’animation régionale (échanges réguliers, participation au COPIL et à la journée régionale) afin de contribuer à cette dynamique collective et au suivi du programme.

Une animation nationale

La Fédération des acteurs de la solidarité s’est dotée d’une équipe dédiée « SEVE Emploi » permettant le pilotage global du programme mais aussi le partage des bonnes pratiques de toutes les SIAE engagées dans SEVE Emploi, de développer une stratégie de communication nationale, et d’animer une plateforme de formation en ligne. La SIAE pourra être sollicitée dans le cadre de cette animation nationale en vue de témoigner sur les avancées de son activité (lors de comités de pilotage ou de journées nationales de communication ou, si besoin, sur la plateforme de formation en ligne SEVE Emploi).

Une dotation de 20 000€

Cette dotation permet de financer la mise en place de la médiation active et toutes les actions portées par l’équipe.

Une opportunité d’être financée sur des actions spécifiques de suivi dans l’emploi

Dans son programme, SEVE Emploi prévoit la possibilité de financer en 2022 les SIAE formées en 2021 sur des actions spécifiques dites de « suivi dans l’emploi ». En effet, la Fédération des acteurs de la solidarité, convaincue de l’intérêt d’une action spécifique de suivi de l’ensemble des salarié.e.s sorti.e.s en emploi et de toutes les entreprises ayant recruté des salarié.e.s issu.e.s de l’IAE, proposera aux SIAE formées de pouvoir prétendre à un financement global sur proposition d’un plan d’action préalablement identifié par la SIAE. Ce financement pourra aller jusqu’à 25 000€ par an pour l’année 2022. Cette action sera précisée et présentée par l’animateur.trice régional.e lors de la rencontre avec les SIAE volontaires.

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Ecosystème

Eco-systeme SEVE