01 Mar
  • Par SEVE Emploi
  • 766 Vues
  • 0 Commentairets

Le premier jour du reste de l’accompagnement SEVE Emploi

Le vendredi 24 janvier dernier, à Tours et Bordeaux, ce sont tenus les premiers séminaires de formation des directeurs des onze SIAE retenues pour expérimenter SEVE Emploi en région-Centre Val de Loire et Nouvelle Aquitaine. Étaient présents les animatrices SEVE en région Isabelle Mestre (CVDL) Stéphanie Rollin (NA) et les directions des onze SIAE : Association le Tremplin ; Tours Emploi Service ; Les ateliers LigéteRiens ; Association Accueil Soutien et lutte contre les Détresses ; La Main Forte ; La Régie de la Vallée du Lot ; Béarn Solidarité ; La Régie de Quartier Habiter Bacalan ; L’Agence Paloise de Services ; ATOS et  ANETTI.

La journée était animée par notre référent, Nicolas Cadier et Thierry ROY, d’ONC développement.

Il apparaît rapidement que chacune des structures tente de favoriser les rencontres, les échanges avec les entreprises pour connaître leurs besoins en recrutement et présenter leurs activités. Les directions sont unanimes pour dire que ce sont ces démarches en direct qui permettent à la fois la création de liens de confiance, d’identifier en amont les attentes et besoins des entreprises et de construire les partenariats. Elles s’accordent à dire que le travail de relations avec les entreprises est une démarche permanente et qu’il faut faire preuve d’agilité, d’adaptation pour leur proposer des solutions les aidant dans leurs recrutements. Selon Corinne Matthiasos : “il ne faut rien lâcher, nous devons connaître à la fois les dispositifs existants pour les proposer aux entreprises et effectuer des veilles économiques de nos territoires”.

Des leviers identifiés pour l’emploi durable

Au fil de la journée les participants ont proposé des leviers susceptibles de développer l’emploi durable :

-valoriser les salariés en transition professionnelle, Corinne Mathiasos ajoute « nous devons cultiver le positif des salariés, valoriser leurs savoir-faire et ne pas mettre systématiquement les freins des personnes en avant”

–  démarcher les entreprises et répondre aux besoins en recrutement de ces dernières,

– entretenir les partenariats

Pour Aurélie Jouet : “il faut systématiser la mise œuvre de ces leviers, de nos atouts” et “il faut rester en permanence, être présent dans la relation avec nos salariés et avec les entreprises” ajoute Caroline Fournier.

Pour Catherine Jarry : « il faut préparer le salarié autant que l’employeur » et Eric Broucaret de renchérir en disant “qu’il faut suivre le salarié sur son poste de travail pour prévenir les ruptures anticipées de contrat de travail »

 

Premiers retours

Les dirigeants souhaitent que ces séminaires de direction leur permettent de systématiser l’utilisation de leurs atouts, de faire évoluer les pratiques d’accompagnement dans l’emploi durable au sein de chaque SIAE, de formaliser des méthodes et de disposer d’outils pour les mettre en œuvre.

Cette première formation leur a permis de prendre du recul sur leurs pratiques et de valoriser leurs actions. Cette journée a été l’occasion pour elles d’échanger entre pairs de départements différents, d’apporter des solutions à des questionnements communs et de partager leurs bonnes pratiques.

Mot clé: