26 Mar
  • Par SEVE Emploi
  • 1114 Vues
  • 0 Commentairets

L’accompagnement dans l’emploi : la continuité de la démarche SEVE Emploi

Le dispositif SEVE Emploi propose aux SIAE de construire une offre de services RH aux entreprises de leur territoire : aide au recrutement, intégration au poste de travail et accompagnement dans l’emploi. L’objectif est double : devenir un partenaire reconnu des entreprises et assurer les entrées et le maintien en emploi durable des salariés en transition professionnelle. Isabelle, animatrice SEVE Emploi questionne Sébastien Lamant, directeur adjoint du pôle IAE, chez Entraide et Solidarités.

Entraide et Solidarités, atelier et chantier d’insertion (ACI) situé à Tours, a expérimenté le dispositif SEVE Emploi entre 2016 et 2018. Le placement de leurs salariés est passé de 3% en 2016 à 12% en 2017 et 17% en 2018. Forte de ce succès et dans la continuité de ses actions, l’ACI a été sélectionnée pour bénéficier d’une dotation spécifique à l’accompagnement dans l’emploi. Sébastien Lamant est en charge du déploiement et du suivi de cette seconde phase du dispositif.

En quoi cette seconde phase du dispositif te paraît déterminante ?

Nous sommes dans la continuité de la démarche SEVE Emploi, nous rajoutons une corde à notre arc nous permettant de proposer un service RH « complet » aux entreprises depuis l’aide à l’analyse des besoins au suivi des salariés après leur recrutement. Ce lien accru avec l’entreprise va contribuer à alimenter les bonnes pratiques entre les besoins des entreprises et l’emploi des salariés en transition professionnelle

Quels en sont les bénéfices ?

Il y a des intérêts pour chacune des parties prenantes, les entreprises, le salarié en transition professionnelle et la structure d’insertion. En effet, cet accompagnement va nous permettre de sécuriser au maximum la pérennité du poste du salarié. On constate qu’il y a des ruptures de contrat dès les premiers jours et à la fin de la période d’essai. Il faut donc pouvoir intervenir rapidement et construire des solutions avec l’entreprise et le salarié. Ensuite, rester présent, permet de travailler à la transformation des contrats démarrés. Pour finir, c’est une occasion de développer le travail de réseau avec les entreprises en proposant des rencontres thématiques collectives.

Et pour Entraides et Solidarités ?

C’est une opportunité de développer notre réseau entreprise. Lorsque la relation de confiance est créée, cela permet d’échanger sur les besoins de recrutement, de préparer les futures embauches. La qualité des services RH que nous proposons aux entreprises commence à se faire à connaitre et le bouche à oreille fonctionne. Ceci est donc bénéfique à la fois pour notre activité, car nous pouvons nous développer mais également pour nos salariés en transition puisque nous agrandissons les opportunités de mise en relation et d’emploi.