29 Mar
  • Par SEVE Emploi
  • 286 Vues
  • 0 Commentairets

La newsletter L’Echo des Ateliers : un outil de valorisation

Zoom sur la création d’une newsletter emploi nommée « L’Echo des Ateliers » et créée par les Ateliers du Cœur, structure d’insertion par l’activité économique située à Ploufragan dans les Côtes d’Armor, formée en 2021, et intégrée dans SEVE 2 en 2022. Découvrez l’interview de l’équipe permanente des Ateliers du Cœur (1 CIP, 2 ETI et 1 coordinateur) réalisé par l’animatrice régionale pour en savoir plus sur la création de cet outil de communication et ses effets en interne !

Quelle est la genèse de cette newsletter ? Dans quel objectif avez-vous eu envie de créer ce support ?

« A l’origine, c’est la Journée Nationale SEVE Emploi à Paris qui nous a inspiré. Une structure de la région Grand-Est avait beaucoup d’idées et avait mis en place cet outil de newsletter emploi, qui impliquait toute l’équipe de la structure. Notre première newsletter a été faite dans les 10 jours qui ont suivi la Journée Nationale ! Elle s’appelle L’Echo des Ateliers. »

 A quelle fréquence et par qui est rédigée cette newsletter ?

« C’est une parution mensuelle, la newsletter est transmise avec les fiches de paie. C’est souvent Jannick (conseillère en insertion professionnelle) qui la rédige, mais elle se met en lien avec les collègues encadrants techniques, les autres CIP du chantier, et le coordinateur des Ateliers du Cœur pour avoir des idées de sujets. »

 Quelles sont les informations transmises dans cette newsletter ?

« Il y a 4 thématiques qui sont conservées et les actualités viennent se glisser dans ces thématiques :

  • Les nouveaux salarié.e.s qui ont intégré le chantier
  • Les PMSMP réalisées
  • Les actions Emploi
  • Les actions Formation

A la fin, il y a aussi des informations diverses, par exemple sur l’actualité des entreprises du territoire. »

Comment utilisez-vous cette newsletter entre permanents ?

« Ce support permet de valoriser le travail qui a été fait par l’équipe. Thierry (ETI) s’en sert comme support d’échanges avec les salarié.e.s de son chantier, pour leur montrer que c’est possible, et valoriser les salarié.e.s qui sont sorti.e.s en emploi : on fait de la pédagogie par l’exemple !

Jean-Pierre (ETI) l’utilise plutôt comme un outil informel pour échanger avec les salarié.e.s en transition pendant les temps de production. C’est un outil de valorisation ! »

 Comment cette newsletter est-elle reçue des salarié.e.s en transition ?

« Quand on donne la fiche de paie, les salarié.e.s ne peuvent pas s’empêcher de l’ouvrir tout de suite. Ils découvrent donc en même temps la newsletter, ce qui provoque un échange immédiat entre salarié.e.s. D’ailleurs, la preuve que cette newsletter est lue : une salariée a été oubliée dans les noms des salarié.e.s partis en missions d’intérim, elle est venue nous prévenir ! Et un autre salarié a dit à un Encadrant Technique qu’il était content de se voir en photo dans la newsletter. Cela est une preuve de reconnaissance pour les salarié.e.s. »

 Est-elle consultable à tout moment ? Si oui, comment ?

« Les newsletters sont distribuées avec les fiches de payes, mais ne sont pas conservées ensuite pour être affichées dans les locaux car si la lecture n’est pas accompagnée, cela ne nous semble pas très utile pour les salarié.e.s en transition. »

 En conclusion, quels sont les plus-values observées au sein de la structure suite à la création de cette newsletter ?

« C’est tout frais car elle a été mise en place depuis 5 mois. Cette newsletter nous permet de résumer ce qu’il s’est passé dans le mois. Mais elle permet surtout de valoriser les salarié.e.s, leurs avancées et de créer une dynamique entre les salarié.e.s en transition ! »

Mot clé: