15 Sep
  • Par SEVE Emploi
  • 656 Vues
  • 0 Commentairets

La Maison du Forgeron, promouvoir les métiers de l’artisanat du métal et faciliter l’accès à l’emploi

Située en à Saint-Thélo en Centre-Bretagne, la Maison du Forgeron créée en 2016, a pour objectif de promouvoir une culture des métiers manuels, de permettre la découverte du métier de métallier et d’en faciliter l’accès. Le lieu se veut aussi une résidence artistique et propose des expositions toute l’année.

Cette association s’est créée à partir du double constat établi par les chefs d’entreprises de métallerie d’une difficulté à recruter des salariés et d’une difficulté à fidéliser les salariés en poste. Ainsi, plusieurs ex-dirigeants d’entreprises et des dirigeants actuels se sont rassemblés et ont fédéré plus de 400 métalliers bretons.

« C’est en forgeant qu’on devient forgeron »

Pour favoriser le recrutement, les entreprises s’accordent sur ce même principe. Rémi CRÉZÉ, ex-dirigeant de l’entreprise « Crézé Métallerie » et membre fondateur et Président de la Maison du Forgeron nous indique avoir découvert le métier de serrurier – métallier en rencontrant des personnes qui lui ont donné l’envie de faire ce métier. Dès lors, la Maison du Forgeron poursuit sur cette dynamique en :

  • Suscitant de l’intérêt pour le métier de métallier par des visites au sein de l’atelier du la Maison du Forgeron et des initiations/démonstrations autour du travail du métal
  • Proposant des stages et des visites d’entreprises à toute personne intéressée
  • Facilitant l’accès à un parcours de formation en alternance à partir du réseau d’entreprises partenaires et des centres de formations d’apprentis.

En accord avec les principes du programme SEVE Emploi, en particulier « l’action révèle les atouts », Rémi CRÉZÉ rajoute « qu’on a voulu diplômer les gens, plutôt que de les qualifier. [Or] la qualification doit apporter le diplôme et pas l’inverse ». Autrement dit, c’est en mettant en situation de travail qu’on facilite l’accès à un métier et à des liens de proximité pour s’inscrire et s’intégrer dans une entreprise.

Lionel MORETTO, gérant de la société Metafer CFeR (métallerie d’art) et Metafer Patrimoine (ferronnerie en Monuments historiques), membre fondateur et trésorier de la Maison du Forgeron  dans les Côtes-d’Armor, poursuit en rappelant que « nos entreprises doivent s’ouvrir sur ces personnes […] qui ont des handicaps, des problématiques ». Et pour ce faire, l’entreprise a beaucoup investit dans la formation des salariés après recrutement avec « comme seuls critères d’embauche le savoir-être, le dynamisme et l’envie d’apprendre ».

Retrouvez ci-dessous son témoignage :

Mot clé: