01 Déc
  • Par SEVE Emploi
  • 640 Vues
  • 0 Commentairets

La Journée Régionale SEVE Occitanie : « Un programme mature dont on peut souligner les points forts »

La volonté exprimée dans la co-construction de cet évènement lors du 1er comité de pilotage de SEVE Emploi en Occitanie était évidente ! Impliquer les acteurs économiques du territoire, pour favoriser l’interconnaissance avec l’Insertion par l’Activité Économique, et bien sûr, en suivant, pouvoir déployer des actions de médiation active.

Cet évènement a été accueilli dans les locaux du MEDEF Hérault, symbole fort pour des partenariats à construire ! Il a été animé tout au long par Caroline Mazel, journaliste à EchoVisuel, société de production occitane, aux valeurs coopératives. Marine Jeantet, déléguée interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté, a supervisé cette journée, en qualité de Grande Témoin, et vous pourrez retrouver sa restitution ici. En suivant ce lien, vous aurez accès au compte rendu intégral de cette journée, à tous les documents ressources et vidéos. Cet article résume brièvement les temps forts de cet évènement.

 

Marie Hélène Bouygues, Présidente de la FAS Occitanie, a ouvert cette matinée, et retracé l’origine du projet SEVE, et le démarrage de l’expérimentation en Occitanie en 2016, où 4 SIAE ont bénéficié de ce programme, et le continuent aujourd’hui à travers des actions menées sur le suivi dans l’emploi des salariés en transition professionnelle.

Laurent Duclos, Chef de projet « Ingéniérie de parcours et stratégies d’accompagnement » à la sous-direction des parcours à l’Emploi de la DGEFP, nous a partagé les fruits de ses études sur les nouvelles stratégies de médiation pour l’emploi. Pourquoi et comment les déployer ? En 3 temps, sa conférence a démontré le rôle que joue la SIAE en tant qu’«agence de transition, de valorisation» des compétences en situation, face aux difficultés de recrutement que rencontrent les TPE/PME sur les territoires, et la nécessité de tisser des liens SIAE / entreprises pour développer mises en relations et mises en situation, levier essentiel vers l’objectif d’emploi durable pour toutes et tous. Il a conclu sur les avancées positives des SIAE bénéficiaires de l’expérimentation SEVE.

La table ronde a permis de décliner concrètement les propositions de Laurent Duclos, en explicitant la médiation active, l’apport de SEVE aux SIAE, a fortiori dans un marché du travail bien impacté par la crise sanitaire (interventions de Mr Passuello, Pôle Emploi, et Mr Russius, DIRECCTE Occitanie). Comment SEVE Emploi est une des réponses possibles au chômage de longue durée ? Quels sont les outils mis au service des SIAE pour y répondre, ou élaborés par elles-mêmes ? Quelle(s) innovation(s) en interne et à l’externe apporte SEVE ? Comment SEVE participe au développement de ces entreprises, et donc des territoires ? C’est à ces questions qu’ont répondu Mme Imbernon, Cheffe de Service Commercial de l’APIJE, (SIAE expérimentatrice SEVE), et Mr Munich, Directeur de Croix Rouge Insertion – CAPDIFE (SIAE intégrée SEVE en 2020), au travers de leurs témoignages, ainsi que celui de Mme Augade, formatrice SEVE.

En conclusion, Mr Hervé, Président du MEDEF Hérault, et de « l’Hérault une chance ! », et lui-même dirigeant d’une SIAE, nous a exprimé sa conviction, à travers ses engagements : « Nous devons changer de regard ! », que ce soit sur les SIAE, les salariés en transition professionnelle, et les entreprises dites « classiques ».

Cette matinée s’est prolongée par des ateliers thématiques, où les participants ont pu échanger avec des témoins de SIAE et institutionnels sur la notion d’« employabilité» et ses résonnances à toutes les étapes du parcours du salarié et dans l’organisation de la SIAE, et les outils et bonnes pratiques inspirants.

En conclusion, Marine Jeantet, déléguée interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté nous rappelle qu’«il faut déconstruire les idées reçues», pour pouvoir parler de pair à pair, et souligne l’importance de la rencontre pour répondre au besoin d’insertion des personnes très éloignées de l’emploi et aux besoins des entreprises du territoire.

A la question posée en préambule de cette journée : tout le monde est employable ? Vraiment ? Toujours ? Tous ensemble, intervenant.e.s, participant.e.s, avons collectivement répondu : Oui !