17 Déc
  • Par SEVE Emploi
  • 505 Vues
  • 0 Commentairets

La convivialité, outil de création et d’entretien d’un réseau d’entreprise performant

Dans la réussite du programme SEVE Emploi on retrouve souvent le lien qu’entretiennent les SIAE avec les entreprises et les grands recruteurs de leur bassin d’emploi. Ce lien doit permettre de créer des passerelles qui faciliteront l’arrivée des salarié.e.s en transition dans des emplois durables, de créer des opportunités et même, dans certains cas, d’étoffer l’offre de service d’une SIAE.

Si l’existence de ces liens est probablement confirmée comme une nécessité, les façons de créer ce lien restent variées et aucune recette magique ne semble exister. Nous pouvons néanmoins retrouver des méthodes qui fonctionnent plutôt bien, parmi lesquelles, l’invitation régulière à un temps convivial organisé par la SIAE.

 

La convivialité au cœur du plaisir de travailler ensemble

Un moteur indéniable du travail en réseau est, outre les bénéfices mutuels que les structures peuvent s’apporter, le plaisir que les professionnel.elle.s ont à partager un temps en commun. Mais préparer quelques animations peut parfois ne pas être suffisant pour attirer les personnes ou créer une dynamique forte.

Le recours à des temps de convivialité peut alors être une bonne excuse pour créer un temps de partage informel qui débouchera par la suite sur des résultats bien formels.

Transposé au cadre professionnel ces temps conservent leurs vertus sympathiques tout en cultivant un réseau ce qui démontrera son utilité par la suite. Ainsi, de ces échanges se créent des rapports simplifiés qui facilitent la transmission d’information. L’autre avantage réside dans l’interconnaissance qui permet, quand un.e salarié.e en transition démarre difficilement une période d’essai chez un employeur partenaire, de mettre à plat les freins rencontrés pour mettre en œuvre une médiation de qualité.

La convivialité au travers de l’apéro crevette & bulots à Nîmes

A Nîmes, dans le chantier d’insertion Solid’Eco, la tradition conviviale de salarié.e.s permanent.e.s s’est transformée au contact de SEVE Emploi en une coutume à laquelle sont invités les dirigeant.e.s d’entreprises, de grands magasins ou de TPE / PME. La première réunion a commencé avec des amis des salarié.e.s permanent.e.s et de plus en plus aujourd’hui de personnes extérieures au réseau initial montrent leur intérêt.

Toutes et tous sont invités à rejoindre, une fois tous les deux mois, les salarié.e.s permanent.e.s qui s’affairent pour disposer sur la table crevettes et bulots, ainsi qu’un assortiment d’autres plats. Alors que les échanges vont bon train, des informations passent et des offres de PMSMP voire d’emploi circulent, des idées fusent mais pas seulement. Les discussions sérieuses sont souvent ponctuées de rire et de moments plus informels. Car l’objectif premier n’est pas de récolter une certaine quantité d’offres d’emplois mais avant tout d’entretenir un réseau en offrant un moment et un lieu chaleureux.

Les salarié.e.s permanent.e.s de Solid’Eco ont pensé à faire évoluer ce temps, en demandant aux directeurs et directrices, chef.fe.s d’entreprise de revenir accompagnés d’autres directeurs et directrices, afin de créer une dynamique qui permette de renouveler les contacts.

Les opportunités dégagées par ces temps sont d’ailleurs multiples puisque tout ceci a permis de créer une forte commande de sapin en palette pour les commerçants du centre-ville nîmois. Les clubs d’entreprises ou l’association des commerçants du centre-ville nîmois veulent organiser dans les bureaux de Solid’Eco des réunions.

 

La convivialité et la durabilité

Maintenir une durabilité dans le temps est l’enjeu primordial. Si ces rendez-vous peuvent être riches, ils peuvent se révéler épuisant tant pour les équipes que pour les participant.e.s. Un renouvellement fréquent est alors nécessaire et un espacement régulier des événements pour permettre à chacun de souffler semble opportun.

L’avantage avec la convivialité c’est que si la préparation peut parfois être chronophage, une fois dans l’instant on prend souvent du plaisir à partager et rencontrer des personnes avec lesquelles on est amené à travailler.

Mot clé: