18 Fév
  • Par SEVE Emploi
  • 1117 Vues
  • 0 Commentairets

INSET et Espoir Services : un partenariat réussi

Association intermédiaire créée en 1987 à Écouflant dans le Maine et Loire, Espoir Services propose un accompagnement personnalisé pour permettre le retour à l’emploi. Cet accompagnement se réalise, notamment, à travers la mise à disposition de personnel, de façon ponctuelle ou régulière, auprès des particuliers, des collectivités, des entreprises ou des associations. L’association vient d’intégrer le programme SEVE Emploi 2020. Marie Michelot, conseillère en insertion professionnelle chez Espoir Services, présente un partenariat réussi avec l’Institut national spécialisé d’études territoriales (INSET) à Angers, centre de formation pour les cadres de la fonction publique territoriale

 

De quand datent vos premiers échanges avec l’INSET ?

Nous avons d’abord eu, en 2006, un temps plein de mise à disposition pour le remplacement d’un salarié de l’INSET sur un poste d’agent polyvalent de restauration. En appelant le responsable des cuisines de l’époque, nous nous sommes aperçus que l’activité de restauration collective était soumise à des variations importantes en fonction du nombre de repas à produire par jour. Nous avons compris que l’INSET avait des besoins de main d’œuvre assez irréguliers mais fréquents sur le poste d’agent polyvalent de restauration. L’irrégularité de ce besoin ne permettait pas d’embauche directe mais c’était une opportunité intéressante de mise à disposition pour les salariés de l’association intermédiaire.

 

Comment s’est structuré votre partenariat avec l’INSET sur le poste d’agent polyvalent de restauration ?

Nous avons d’abord analysé la demande de l’INSET en essayant de bien visualiser les compétences attendues mais aussi les processus d’accueil des salariés mis à disposition car les missions peuvent varier entre la plonge, le service … Les retours des salariés que nous avions mis à disposition nous ont aidé à identifier plusieurs éléments importants pour le poste : l’exiguïté des locaux et le pic d’activité du service. Pour s’assurer que les salariés que nous souhaitions positionner à l’INSET allaient pouvoir s’adapter au rythme demandé, nous réalisions systématiquement une évaluation du salarié sur une chaîne de production de jus de fruits dans une association partenaire. De son côté, l’INSET nous a fait confiance quand nous leur présentions des salariés. Le cuisinier n’attend pas que les salariés aient une expérience préalable : il forme les salariés directement sur les postes de travail proposés.

 

Quel bilan faites-vous de ce partenariat aujourd’hui ?

Nous sommes vraiment très satisfaits de cette relation. 5 salariés en parcours avec Espoir Services ont été embauchés par l’INSET et l’activité de mise à disposition continue pour les besoins ponctuels. Un des salariés embauchés fait aujourd’hui office de tuteur pour les nouvelles mises à disposition et facilite la prise de poste. Il arrive également que l’INSET revienne vers nous après l’embauche. Nous avons ainsi accompagné la démarche de naturalisation d’un des salariés recrutés par l’INSET car son statut faisait obstacle à son embauche en emploi durable.