26 Mar
  • Par SEVE Emploi
  • 482 Vues
  • 0 Commentairets

« Encadrante technique, je consacre 5 heures par semaine à la relation entreprises »

Sophie, encadrante technique, nous témoigne de son organisation pour favoriser les mises en relation avec les entreprises de son territoire.

L’AVAF est une structure ensemblier qui porte de l’accueil de jour, de l’hébergement d’urgence, de l’accompagnement au maintien dans le logement, ainsi que des ateliers et chantiers d’insertion (ACI).

Ils ont souhaité participer à l’expérimentation SEVE dès 2016, c’est donc les équipes des deux chantiers qui ont pris part au programme. En 2019 ils ont souhaité consolider leurs chantiers en créant un pôle unique IAE, l’objectif étant de mutualiser les opérations et les ressources. En 2020, c’est officiel, Sophie, encadrante technique sur Brignoles, se voit octroyer 5h par semaine pour développer les relations entreprises auprès des territoires où sont implantés les ACI : Brignoles et La Seyne sur Mer.

Un des territoires est une page blanche, elle ne connait ni les salariés, ni les entreprises locales. Elle travaille en étroite collaboration avec la direction et l’accompagnante socio-professionnelle pour affiner sa stratégie. Une file active est déterminée pour savoir quels sont les salariés qui vont bénéficier d’une mise en relation.

« J’ai profité qu’un salarié soit en PMSMP, pour préparer un permis poids lourd, pour questionner les besoins en recrutement de l’entreprise. En orientant mes questions autour du souhait professionnel du salarié, l’entreprise m’a fait part qu’elle venait tout juste de poster une offre d’emploi dans ce secteur. Forcément j’ai rebondi et lui ai proposé de rencontrer un candidat dès le lendemain. Nous avons signé une PMSMP qui a démarré dans la foulée et au bout de 4 jours l’entreprise lui a proposé un CDI. »

« Tous les jours je consulte les offres d’emplois à travers les bases d’informations que je me suis constituée. Dès qu’une correspond aux projets professionnels de nos salariés, je prépare le salarié à la rencontre, je prends une convention de mise à disposition, et on file rencontrer l’employeur. Il faut que ça signe, et au plus tôt le salarié commence, mieux c’est. Il ne faut pas laisser passer 48h, être super réactif, c’est une des clés du succès. Tout le monde est gagnant: l’entreprise a pourvu son poste, nous, on a pu trouver une sortie pour nos salariés. Les salariés sont conditionnés, ils sont là pour trouver du travail et donc ne sont pas surpris de voir leur planning bouleversé pour aller rencontrer les entreprises. »

« C’est très important de garder le contact avec les entreprises. Je les appelle par sympathie et s’instaure petit à petit un nouveau rapport relationnel. Et au fil de l’eau, on m’identifie pour les projets de développement des entreprises. Récemment un chef d’entreprise pour lequel je n’ai pas eu l’occasion d’établir de PMSMP ni de contrat, m’a informé qu’un nouveau magasin allait s’ouvrir et qu’il avait pensé à moi (et donc à la SIAE). Cela fait 6 mois que je prenais régulièrement de ses nouvelles, et maintenant on a une nouvelle perspective de partenariat concrète. »

Mot clé: