29 Avr
  • Par Seve Emploi
  • 100 Vues
  • 0 Commentairets

Le Conseil départemental du Loiret, un acteur engagé dans la mobilité

Les transports sont essentiels dans notre vie quotidienne, l’accès à la mobilité est indispensable pour se former, aller au travail ou retrouver un emploi, se soigner, accéder à la culture et aux loisirs.

Yoann Fousset, chargé des actions d’insertion vers l’emploi, au Conseil départemental du Loiret, estime que les problématiques liées à la mobilité sont diverses : « Nous constatons des difficultés chez les personnes en transition professionnelle à financer un permis de conduire ou un moyen de locomotion, à l’apprentissage du permis et à se repérer dans l’espace notamment. Ces problématiques de mobilité sont  accentuées par les caractéristiques du département du Loiret : superficie importante, concentration des employeurs, des formations et des réseaux de transport sur la métropole d’Orléans et l’agglomération de Montargis. A cela s‘ajoute aussi les spécificités du marché du travail actuel avec des temps partiel et des horaires décalés. »

Afin de soutenir et de favoriser l’accès à l’emploi durable des salariés en transition professionnelle, le Conseil départemental du Loiret a mis en place des actions favorisant le savoir et pouvoir bouger.

Monsieur Fousset, quel est votre rôle, implication dans la mobilité des salariés en transition professionnelle ?

« Je recherche des solutions de mobilité répondant aux besoins des bénéficiaires du RSA sur l’ensemble du Loiret, en lien étroit avec les référents professionnels et sociaux du Département qui accompagnent les bénéficiaires du RSA. Cette démarche est inscrite dans le cadre du plan d’actions pour l’emploi adopté par les élus du Département en octobre 2017, dont l’objectif 4 est « d’Agir sur le frein de la mobilité » en proposant des modalités de transport « individuel » et « semi collectif » principalement dans les territoires ruraux. »

 

Pourriez-vous nous décrire quelques actions clés ?

«En novembre 2011, nous avons développé le dispositif « Loc’emploi » en partenariat avec l’ensemble des magasins U du département. Il permet aux bénéficiaires du RSA de louer une voiture à faible coût pour une durée maximale de six mois. Ils peuvent ainsi se rendre au travail, à une formation qualifiante ou une PMSMP.

Nous avons aussi souhaité céder gratuitement nos véhicules de service réformés. Via des associations d’insertion partenaires, ils sont ainsi mis à disposition de bénéficiaires du RSA, pour 1 € / jour, afin qu’ils puissent réaliser leurs démarches d’insertion professionnelle. La durée peut aller d’une journée à six mois.

Actuellement ce sont 12 véhicules au total qui ont été donnés – 6 par le Département du Loiret et 6 par la Région Centre-Val de Loire.

Ce principe de cession de véhicules de service réformés à titre gratuit a été validé par les élus du Département et de la Région. Suite à un appel à projets ; les dispositifs « MooV » et « Vrooum » ont ainsi démarré en septembre 2019 avec les associations Domicile Services sur Gien et Pithiviers et Imanis sur Montargis. Chaque territoire dispose de quatre véhicules.

La volonté du Département est maintenant d’augmenter le nombre de véhicules selon les besoins des différents territoires et de couvrir des zones péri urbaines (Est et Ouest Orléanais notamment).

 

Quel est le coût des ces deux dispositifs et les résultats constatés ?

« Concernant « Loc’emploi », plus de 100 bénéficiaires du RSA ont bénéficié de cette action entre 2011 et 2019. Le Département prend à sa charge les deux tiers du coût de la location et le bénéficiaire loueur un tiers, ce qui lui revient à 18 € à la semaine et à 79 € au mois. Cela représente un coût d’environ 10 000 € par an pour le Département. Pour « Vrooum » et « MooV », le Département apporte une subvention annuelle de 20 000 € pour la location de quatre véhicules, soit 60 000 € pour les territoires de Montargis, Gien et Pithiviers. Cette somme sert à couvrir les frais du personnel affecté, les cartes grises, l’immatriculation des véhicules, les assurances et l’entretien courant. Il est encore trop tôt pour faire un bilan de ces deux dispositifs mais le taux d’utilisation des véhicules est proche des 100 %. Cela  témoigne déjà du besoin de solutions de mobilité individuelles au sein de territoires ruraux et péri urbains.

 

Pour tous renseignements :

Monsieur Yoann FOUSSET
Chargé des actions d’insertion vers l’emploi
02 38 25 46 80 – yoann.fousset@loiret.fr